Meneurs d'allure

Le marathon est une course d'endurance, donc de rythme et de régularité.
Il est souvent difficile de tenir une allure régulière. 
À ceux qui se fixent un objectif « chronométrique », les organisateurs du Maasmarathon offrent la possibilité de se caler dans la foulée de coureurs confirmés qui, repérables par un ballon de couleur visible de loin, ont pour mission de boucler les 42,195 km en un temps défini.

Sept temps de référence sont au programme :

3h00 "ballons rouges"

Soit une allure de 4'15" au km, environ 14 km/h

3h15 "ballons jaunes"

Soit une allure de 4'35'' au km (13 km/h).

Votre entraînement aura été des plus sérieux. Un minimum de temps sera perdu lors des ravitaillements.

3h30 "ballons bleus"

À 5' au km (12 km/h), les meneurs ralentiront l'allure dans les zones de ravitaillement, qui seront d'une importance capitale, et reprendront un rythme régulier entre chaque poste de ravitaillement.

3h45 « ballons violets »

5'20'' au km (11,25 km/h), voilà le rythme de la majorité des marathoniens. Ne vous entassez pas autour des meneurs d'allure, mais restez derrière les ballons à une distance raisonnable : lors des ravitaillements vous éviterez les bousculades !

4h00 « ballons verts »

A 5'40" au km, le rythme sera d'environ 11km/h avec des arrêts suffisants à chaque ravitaillement.

4h15 « ballons blancs »

A 6' au km , à 10 km/h, avec des arrêts à chaque ravitaillement.

4h30 « ballons roses »

À 6'25'' au km, le tempo est de 9,4 km/h, comprenant des arrêts à chaque ravitaillement ; les lièvres seront des soutiens psychologiques pour maintenir cette allure.

Votre volonté fera le reste.